Les intervenants

Gabriela Ramos

Sous-Directrice générale pour les Sciences Sociales et Humaines, UNESCO

Gabriela Ramos est la Sous-Directrice générale pour les Sciences sociales et humaines de l’UNESCO, où elle supervise les contributions de l’institution à la construction de sociétés inclusives et pacifiques. Son programme comprend la réalisation de l’inclusion sociale et de l’égalité des genres, l’avancement du développement des jeunes, la promotion des valeurs par le sport, la lutte contre le racisme et les discriminations, et l’éthique de l’intelligence artificielle. Sa nomination à l’UNESCO lui permet de continuer à soutenir un programme en faveur d’une croissance inclusive, et du respect des droits humains et de la dignité humaine.

Avant d’occuper ce poste, Mme Ramos a été Chef de cabinet et Sherpa du G20/G7/Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à l’OCDE, contribuant à l’agenda mondial et dirigeant

  • les nouvelles approches en matière de défis économiques,
  • l’initiative pour une croissance inclusive,
  • la stratégie pour l’égalité des sexes et
  • les travaux sur le bien-être et les enfants.

En 2019, elle a lancé la plateforme « Les entreprises à l’appui de la croissance inclusive » (B4IG, Business for Inclusive Growth), qui réunit 40 grandes entreprises multinationales déterminées à réduire les inégalités. Auparavant, elle a été Directrice du bureau de l’OCDE au Mexique et en Amérique latine et membre du Bureau des affaires étrangères du Mexique.

En 2013, elle a été décorée de l’Ordre du Mérite par le Président de la France. Son travail de promotion de l’égalité des genres lui a valu le Prix d’excellence Forbes 2017 et 2018, ainsi que d’être incluse dans le palmarès des 100 personnes les plus influentes sur les questions d’égalité des genres établi par l’organisation Apolitical en 2018 et 2019. Elle est Fellow Fulbright et Ford McArthur, et diplômée de l’université ibéro-américaine de Mexico. Elle est membre

  • du Conseil d’orientation du Forum de Paris sur la paix,
  • du Comité consultatif de l’UNICEF,
  • du Groupe directeur du pôle de Paris du réseau Champions internationaux de l’égalité des sexes (IGC, International Gender Champions),
  • du Conseil multipartite de Global Solutions Initiative,
  • de la Commission Lancet sur la violence sexiste et les mauvais traitements infligés aux jeunes (Lancet Commission on Gender-Based Violence and Maltreatment of Young People) et
  • de la Commission Lancet sur la COVID-19 ».