Le programme de l'AFRICA CEO FORUM

Capitalisme et bien commun : un nouvel horizon pour le secteur privé africain

 

A l’#ACF2020, 1 800 CEOs, investisseurs et dirigeants de gouvernement s’interrogeront sur le rôle du capitalisme africain en ces temps de disruption digitale et d’incertitudes politico-économiques mondiales. Découvrez-en plus sur le thème de cette année ici.


CÉRÉMONIE D’OUVERTURE

  • Modérateur

    Nozipho Mbanjwa

    Stratège en conversation, Akwande Communications

Speakers

Ajouter à mon agenda

CEO TALK - Abdulsamad Rabiu

Le Président et CEO du groupe BUA, l’un des principaux groupes diversifiés du Nigeria actif dans l’agroalimentaire et les infrastructures, livre la vision d’un grand patron africain sur des sujets clés pour l’avenir du continent : la Zone de libre-échange continentale africaine, l’avenir du Nigeria, l’autosuffisance  alimentaire, la responsabilité des entreprises.

  • Interviewer

    Nozipho Mbanjwa

    Stratège en conversation, Akwande Communications

Speakers

Ajouter à mon agenda

« Capitalisme et bien commun »: un nouvel horizon pour le secteur privé africain

Accroissement  des inégalités, émergence du risque climatique, révolutions technologiques et résurgence du protectionnisme : les 4 disruptions majeures auxquelles le secteur privé mondial est actuellement confronté laissent présager une mutation profonde du capitalisme. Confrontées elles aussi à ces bouleversements, les économies et les entreprises africaines se doivent de participer au mouvement de réflexion actuel sur le « capitalisme et le bien commun », d’autant que, sur le continent, il semble possible de « faire des affaires » et de « faire le bien » en même temps. Selon Dalberg, l’investissement dans des activités correspondant aux objectifs de développement durable en Afrique pourrait débloquer des opportunités commerciales de 2 000 milliards de dollars par an.

 

Points clés:

  • Comment concilier les objectifs sociaux ou environnementaux avec les enjeux de compétitivité ?

  • Changer de modèle d’affaires : obligation ou intérêt ?

  • Comment faire de la lame de fond numérique un accélérateur d’impact ?

  • Modérateur

    Yana Kakar

    Associée, Dalberg Advisors

Speakers

Ajouter à mon agenda

Networking break


INDUSTRY OUTLOOK - Impact social et environnemental : le secteur minier à la croisée des chemins

Véritable drame humain, l’effondrement du barrage de la mine de Feijão, au Brésil, en janvier 2019 a également entraîné son propriétaire, Vale, dans l’une des plus graves crises de son histoire : départ de son CEO et de la plupart de ses dirigeants, 10 milliards de dollars de capitalisation envolés en quelques jours, une réputation brisée. Pour les miniers, les risques pesant sur leurs droits à opérer, qu’ils soient d’origine sociale, environnementale ou liés aux nationalismes des Etats, restent le principal danger pesant sur leurs activités. Face à ce risque, les opérateurs du secteur placent désormais ces enjeux au cœur de leur stratégie. Comment parvenir à le maîtriser dans le contexte africain ?

 

Points clés:

  • Le green mining est-il possible, et les Etats peuvent-ils l’imposer ?

  • Comment créer de la valeur dans le pays, notamment en faveur des populations locales ?

  • Comment les opérateurs peuvent-ils faire face au phénomène du nationalisme des ressources ?

Speakers

Ajouter à mon agenda

Intégration ouest-africaine : en route vers un marché et une monnaie uniques

Quarante-cinq ans après la création de la Cedeao, les Etats d’Afrique de l’Ouest sont engagés dans l’instauration d’un marché unique et d’une monnaie commune, l’eco. Une intégration plus aboutie pourrait augmenter le commerce intra-zone de 14 % et le revenu régional de 1,57 milliard de dollars par an, selon la Cnuced. A l’heure où les tensions ressurgissent, de la fermeture des frontières terrestres du Nigeria avec ses voisins aux dissensions autour de l’eco, les dirigeants des premières économies de la région dialoguent en exclusivité pour l’AFRICA CEO FORUM.

  • Modérateur

    Patrick Smith

    Rédacteur en chef, The Africa Report

Speakers

Ajouter à mon agenda

STRATEGIC ROUNDTABLE - Le secteur privé face au changement climatique

Le secteur agricole africain est à la fois le plus vulnérable au changement climatique (dépendance à la pluviosité, faible fertilité des sols) et celui où ses conséquences sont les plus menaçantes. De nombreuses organisations internationales ont déjà érigé en priorité l’adaptation à ce changement. Mais est-ce également le cas des agro-industriels ? Cette session explorera comment les acteurs du secteur peuvent anticiper ces risques, assurer la pérennité de leurs activités et faire face aux défis posés par la multiplication des épisodes météorologiques extrêmes.

Sur invitation seulement

Ajouter à mon agenda

STRATEGIC ROUNDTABLE - Trade Finance : faire avancer rapidement l'Afrique dans les chaînes de valeur mondiales

Le commerce international est encore davantage dominé par les grandes multinationales qui échangent des biens par le biais de chaînes de valeur mondiales. Lors de cette table ronde organisée par Badea, les participants discuteront de la manière de permettre à l’Afrique d’accéder à ces flux internationaux, de la manière dont les champions africains peuvent accélérer leur intégration dans les chaînes de valeur mondiales grâce au trade finance, de certaines réussites probantes en Afrique et de la manière dont il est possible de créer d’autres opportunités en Afrique grâce à la Zleca.

Sur invitation uniquement

Ajouter à mon agenda

INVEST IN - KwaZulu-Natal

Rassemblement annuel de référence du secteur privé africain, l’AFRICA CEO FORUM consacre une large part de ses activités au dialogue entre décideurs publics et leaders du monde des affaires. Dans le cadre des sessions «Invest In», les plus hautes autorités de pays africains, Premiers ministres, ministres et hauts fonctionnaires, exposent leur stratégie de développement économique aux investisseurs et PDG. Ces conférences sont l’occasion de dialoguer librement avec les délégations officielles sur de nombreux sujets, de l’environnement des affaires aux projets d’investissements public et privé.

  • Modérateur

    Xolisa Phillip

    Correspondante, Afrique du sud, The Africa Report

Speakers

  • Nomusa Dube-Ncube

    Membre du Conseil Exécutif, Economic Development, Tourism and Environmental Affairs

  • Hamish Erskine

    Directeur général, Dube Tradeport

  • Neville Matjie

    Directeur général, Trade & Investment KwaZulu-Natal

  • Sonto Mayise

    Responsable par intérim, Durban KwaZulu-Natal Convention Bureau

Ajouter à mon agenda

NEW DEAL VERT - La fin de l’ère des énergies fossiles est-elle une chance pour l’Afrique ?

Ces dernières années, plus de 1 000 investisseurs institutionnels se sont engagés à retirer 7 200 milliards d’euros investis dans l’industrie des énergies fossiles au profit des renouvelables. En parallèle, les coûts de production de l’énergie de source éolienne et, surtout, solaire ont fortement baissé, jusqu’à concurrencer charbon et hydrocarbures sur le terrain purement économique. Alors que l’Afrique est très dépendante de ses ressources naturelles, avec 500 millions de dollars de revenus quotidiens tirés de ses champs de pétrole, est-elle armée pour affronter ce changement ? Comment les opérateurs peuvent-ils réussir leur transition vers des énergies plus propres ?

 

Points clés 

  • Charbon, pétrole : la fin est-elle pour demain ?

  • Nouveaux pays producteurs : comment tenir compte de la fin de l’ère des énergies fossiles ?

  • Opérateurs : le gaz est-il la solution pour une  transition idéale ?

  • Modérateur

    Andrew Alli

    Associé et Directeur général du groupe, Southbridge Holding

  • Expert

    Daniel Schroth

    Conseiller auprès du vice-président et directeur par intérim pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique, African Development Bank

Speakers

Ajouter à mon agenda

WOMEN WORKING FOR CHANGE - Diversité : ces stratégies de genre qui font réellement la différence

Le sujet de la diversité de genre suscite un intérêt croissant au sein du secteur privé : pour les CEOs de 31 % des entreprises africaines, la diversité au sein des postes de direction figure désormais au rang de priorité. En un mois, la Charte de la diversité du genre de l’AFRICA CEO FORUM a recueilli plus de 100 signatures de grandes entreprises africaines. Discrimination positive et quotas, formations dédiées, nomination d’un responsable Genre, politique RH adaptée… Quelles sont les stratégies les plus efficaces pour tendre vers la parité au sein des grandes entreprises ?

 

Points clés:

  • Quels sont les leviers pour convaincre les CEOs qu’un engagement stratégique est crucial ?

  • Talents féminins : les détecter et leur faire une place dans les instances décisionnaires. 

  • Meilleure répartition des tâches, flexibilité, management horizontal… Comment être davantage inclusif à tous les postes de l’entreprise ?

Speakers

Ajouter à mon agenda

Networking lunch


Infrastructures : innover pour assurer la bancabilité des projets

En braquant les projecteurs sur le gap entre le financement annuel dans le domaine des infrastructures – estimé entre 53 milliards et 93 milliards de dollars par an de 2016 à 2018 – et les besoins réels, les médias et les institutions passent à côté de  l’essentiel : le continent souffre davantage de la mauvaise structuration des projets que du manque de financements. Aujourd’hui, seuls 10 % des projets atteignent en effet le closing financier. Des financements innovants à une meilleure préparation des projets, quelles sont les solutions qui existent pour améliorer la structuration des projets d’infrastructures à travers le continent ?

 

Points clés

  • Gouvernements, institutions financières de développement ou privé: quel partenariat pour améliorer la bancabilité des projets ?

  • L’Afrique manque-t-elle de bons développeurs de projets ?

  • Financements innovants : assurance, blended finance, quelles sont les solutions ?

  • Modérateur

    Haruperi Mumbengegwi

    Conseillère juridique - Secteur de l'énergie, African Legal Support Facility

  • Expert

    Kodeidja Diallo

    Directrice, Département du soutien aux opérations non souveraines et au secteur privé, African Development Bank

Speakers

Ajouter à mon agenda

CEO TALK - Capitalisme et bien commun : un nouvel horizon pour le secteur privé africain

Accroissement des inégalités, émergence du risque climatique, révolutions technologiques et résurgence du protectionnisme : les 4 disruptions majeures auxquelles le secteur privé mondial est actuellement confronté laissent présager une mutation profonde du capitalisme. Confrontées elles aussi à ces bouleversements, les économies et les entreprises africaines se doivent de participer au mouvement de réflexion actuel sur le « capitalisme et le bien commun », d’autant que, sur le continent, il semble possible de “faire des affaires” et de “faire le bien” en même temps. On estime que l’investissement dans des activités correspondant aux objectifs de développement durable en Afrique pourrait débloquer des opportunités commerciales de 2 000 milliards de dollars par an.

 

Point clés

  • Comment concilier les objectifs sociaux et environnementaux avec les enjeux de compétitivité ?

  • Changer de modèle d’affaires : obligation ou intérêt ?

  • Comment faire de la lame de fond numérique un accélérateur d’impact ?

Speakers

Ajouter à mon agenda

STRATEGIC ROUNDTABLE - Comment déployer les capacités numériques pour accélérer le développement ?

Les entreprises africaines cherchent à croître en misant sur l’expérience client personnalisée et les technologies digitales émergentes. Face au caractère changeant des besoins des clients et des tendances du marché, elles doivent concevoir des stratégies opérationnelles offrant réactivité et résilience et permettant de retenir les talents nécessaires à l’atteinte des objectifs fixés. La croissance les expose par ailleurs à de nouveaux risques qui nécessitent une architecture numérique sécurisée pour protéger leurs actifs. Au cours de cette session, menée par KPMG, les participants exploreront comment tirer avantage du digital, un élément désormais indispensable pour être compétitif à long terme, rester pertinent et rentable.

 

Sur invitation seulement

  • Expert

    Boye Ademola

    Associé et responsable pour la transformation numérique en Afrique, KPMG

Ajouter à mon agenda

INVEST IN - Maroc

Rassemblement annuel de référence du secteur privé africain, l’AFRICA CEO FORUM consacre une large part de ses activités au dialogue entre décideurs publics et leaders du monde des affaires. Dans le cadre des sessions «Invest In», les plus hautes autorités de pays africains, Premiers ministres, ministres et hauts fonctionnaires, exposent leur stratégie de développement économique aux investisseurs et PDG. Ces conférences sont l’occasion de dialoguer librement avec les délégations officielles sur de nombreux sujets, de l’environnement des affaires aux projets d’investissements public et privé.

  • Modérateur

    Sanaa Lahlou

    Conseillère principale pour l'Afrique, Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations

  • Keynote

    Hicham Boudraa

    Directeur Général par interim, Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations

  • Keynote

    Abdelmalek Kettani

    Ambassadeur, Ambassade du Royaume du Maroc en Côte d'Ivoire

Speakers

  • Mustapha Bakkoury

    Président de la Région Casablanca-Settat & Président-directeur général, Masen

  • Ahmed Jamal Bennis

    Directeur développement international, Tanger Med

  • Junior Ngulube

    Vice-président, Sanlam Pan Africa

  • Hani Salem Sonbol

    Directeur général, International Islamic Trade Finance Corporation - ITFC

  • Sanjeev Gupta

    Directeur exécutif, services financiers, Africa Finance Corporation

Ajouter à mon agenda

WOMEN WORKING FOR CHANGE - Workshop

A tous les niveaux, il est aujourd’hui nécessaire de trouver des outils efficaces pour réduire le gender gap. Mixité dans le recrutement, équité dans la rémunération, mixité du management et du comité exécutif… Lors de cet atelier, les participants seront invités à discuter concrètement de ces thématiques, à échanger autour des meilleures pratiques, avec l’objectif de construire une stratégie de genre efficace.

 

Sur inscription seulement

  • Modérateur

    Emna Kharouf

    Associée gérante, Deloitte Afrique

  • Keynote

    Patricia Obozuwa

    Directrice de la communication et des Affaires publiques, General Electric Africa

Ajouter à mon agenda

INDUSTRY OUTLOOK - Le trade finance à la recherche d’un nouveau souffle

Alors qu’à travers le monde entre 70 % et 80 % du commerce mondial est financé à crédit, le retrait des banques internationales de nombreux marchés émergents rend de plus en plus difficile le commerce sur le continent. En 2017, le gap en matière de financement des échanges atteignait 150 milliards de dollars pour l’Afrique seulement… A l’heure de la naissance de la Zone de libre-échange continentale africaine, relancer le trade finance intra-africain est essentiel. Les banques panafricaines peuvent-elles prendre le relais de leurs consœurs ? Quels rôles les autorités de régulation et les institutions multilatérales peuvent-elles jouer pour limiter les risques ?

 

Points clés 

  • Facilité des règlements, convertibilité des devises, fragmentation des réglementations : comment lever les points de blocage ?

  • Transparence, garanties, renforcement des capacités, mise en conformité : comment augmenter la part des banques africaines dans le trade finance ?

  • Blockchain : en fluidifiant les opérations, la fintech peut-elle changer la donne ?

Speakers

  • Pindie Nyandoro

    Directrice exécutive régionale, Standard Bank Group

  • Amr Kamel

    Vice-Président exécutif, Business Development and Corporate Banking, Afreximbank

  • Raghav Prasad

    Président de la Division Afrique Sub-Saharienne, Mastercard

Ajouter à mon agenda

INDUSTRY OUTLOOK - Start-up et grandes entreprises : nouvel attelage pour un bien commun ?

En 2019, 234 start-up africaines ont levé pour plus de 2 milliards de dollars cumulés (+ 74 % par rapport à 2018). Une dynamique à laquelle participent de plus en plus les grandes entreprises, soit via des fonds dédiés (comme Orange Digital Ventures ou Naspers Foundry), soit en direct. 24 % des dirigeants de grandes entreprises sondés par l’AFRICA CEO FORUM considèrent les start-up comme leurs partenaires privilégiés en matière d’innovation. Entre des grandes entreprises qui ne parviennent pas toujours à « récupérer » l’innovation escomptée et des start-up qui craignent de « perdre le contrôle », comment faire en sorte que ce nouveau type de mariage se révèle gagnant-gagnant ?

 

Points clés:

  • Intégration : quelle organisation optimale pour marier culture start-up et culture corporate ?

  • Stratégie : les grandes entreprises ont-elles intérêt à financer en direct ou via des fonds ?

  • Fondation /Etats/incubateurs : comment fédérer les synergies pour maximiser les chances de réussite ?

  • Modérateur

    Josemaria Siota

    Directeur Exécutif, IESE Business School

  • Expert

    Kunle Elebute

    Associé principal Nigéria et Président pour l'Afrique de l'Ouest, KPMG

Speakers

Ajouter à mon agenda

STRATEGIC ROUNDTABLE - Private Equity : créer de la valeur en commun

Depuis une vingtaine d’années, le capital-investissement africain a connu des succès contrastés. Les acteurs du secteur ont rencontré des obstacles, avec une faiblesse des performances ayant conduit certains gestionnaires d’actifs internationaux à déplacer leurs investissements vers d’autres régions. Quelques gestionnaires de fonds performants ont toutefois appliqué des stratégies de création de valeur permettant de bâtir des entreprises dynamiques, tout en offrant des rendements intéressants. Au cours de cette table ronde, les investisseurs en capital, les CEOs et les Institutions financières de développement (DFI) africaines se pencheront sur les meilleurs moyens de faire croître le capital-investissement en Afrique et de catalyser la croissance du secteur privé.

Sur invitation seulement

Ajouter à mon agenda

STRATEGIC ROUNDTABLE - Cybercriminalité : comment privé et public peuvent-ils faire face aux nouvelles menaces ?

Les fournisseurs de services, les gouvernements et les organismes de réglementation, en particulier dans les secteurs des télécommunications et des services de transactions financières, sont confrontés à une menace croissante en termes de sécurité numérique. Des méthodes adéquates sont aujourd’hui indispensables pour assurer la protection des clients et des citoyens. Les participants à cet atelier échangeront autour des aspects clés de la sécurité numérique.

 

Sur invitation seulement

Ajouter à mon agenda

INVEST IN - République Démocratique du Congo

Rassemblement annuel de référence du secteur privé africain, le AFRICA CEO FORUM consacre une large part de ses activités au dialogue entre décideurs publics et leaders du monde des affaires. Dans le cadre des sessions «Invest In», les plus hautes autorités de pays africains, Premiers ministres, ministres et hauts fonctionnaires, exposent leur stratégie de développement économique aux investisseurs et PDG. Ces conférences sont l’occasion de dialoguer librement avec les délégations officielles sur de nombreux sujets, de l’environnement des affaires aux projets d’investissements public et privé.

  • Keynote

    Julien Paluku

    Ministre, Ministère de l'Industrie, République Démocratique du Congo

  • Modérateur

    Thierry Lacroix

    Associé gérant Afrique, Onepoint

Speakers

Ajouter à mon agenda

CEO TALK - Sébastien Bazin

Le Président-directeur général d’Accor, l’un des premiers groupes hôteliers mondiaux avec une présence dans plus de 100 pays, 4 800 hôtels et 280 000 collaborateurs sur les cinq continents, témoigne sur son parcours d’entrepreneur mondial, livre sa vision de l’avenir du capitalisme en ces temps de contestation et de l’impact du secteur du tourisme et de l’hôtellerie en Afrique.

Speakers

Ajouter à mon agenda

Croissance et bien commun : Créer des emplois, transformer les économies

L’Afrique abrite une population nombreuse, jeune et croissante. Afin simplement de stabiliser les taux d’emplois actuels, elle devra créer plus de 200 millions d’emplois d’ici à 2032. Pour transformer leurs économies, les pays africains doivent mettre en œuvre des politiques qui facilitent la croissance du secteur privé, principal  moteur de la création d’emplois. Tout en poursuivant une croissance tirée par les exportations et fondée sur la valorisation des ressources naturelles, comment les pays africains peuvent-ils rejoindre les chaînes de valeur mondiales et tirer parti de la révolution de la technologie numérique ?

 

Points clés:

  • Quelles compétences acquérir pour être compétitif dans l’économie de demain ?

  • Climat des affaires : comment attirer les IDE appropriés ?

  • Quelle stratégie pour s’industrialiser à l’heure de la quatrième révolution industrielle ?

Speakers

  • Souleymane Diarrassouba

    Ministre, Ministère du Commerce et de l’Industrie, Côte d'Ivoire

  • Philippe Heim

    Directeur général délégué, Société Générale

  • Bassem Loukil

    Président-directeur général, Groupe Loukil

  • Emma Wade-Smith

    Commissaire au commerce pour l'Afrique de Sa Majesté la Reine, Department for International Trade

Ajouter à mon agenda

Cocktail


Dîner de gala / Cérémonie des Awards

  • Modérateur

    Didi Akinyelure

    Correspondante économie au Nigéria, Reuters, Reuters

Ajouter à mon agenda