Retour

ZONE ECONOMIQUE SPÉCIALE - Zone industrielle à Moramanga à Madagascar

Construction Industrie Infrastructures
Maurice
ZONE ECONOMIQUE SPÉCIALE - Zone industrielle à Moramanga à Madagascar
  • Entité piloteMAURITIUS-AFRICA FUND/EDBM
  • MontantUSD 140-150 million
  • Contactyashm@protonmail.com

La ville textile de Moramanga à Madagascar, située le long du principal corridor économique Antananarivo-Toamasina, est conçue comme une zone économique spéciale entièrement dédiée aux activités liées au textile.

Il est prévu dans le cadre du projet de construire plusieurs bâtiments industriels sur des parcelles individuelles sur une superficie totalisant 80 hectares afin d’accueillir des usines sur toute la chaîne de valeur du textile-habillement. Des opportunités d’investissement sont également disponibles dans le développement des infrastructures et la fourniture de services publics, en particulier la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables pour approvisionner la zone.

 

Bénéfices

  • Le projet est un ‘joint-venture’ entre le gouvernement de Madagascar et celui de Maurice.
  • Le projet répond à la forte demande des entreprises textiles locales et internationales pour des installations adéquates dans un espace dédié de sorte à bénéficier aussi des avantages de regroupement.
  • Des avantages supplémentaires pour les investisseurs partenaires/développeurs sont disponibles en structurant les investissements à travers la juridiction mauricienne.

 

Caractéristiques du Besoin de Partenariat

Type: PPP

Conception: Mauritius-Africa Fund/EDB Madagascar

Financement: Privé/Public

Mise en œuvre: Privé

Exploitation: Privé

Rémunération partenaires: Privé

Partage de risques: Public/Privé

 

Autres projets

Agriculture Togo

CRÉATION D’UN AGROPOLE DE PREMIER PLAN À KARA, MOTEUR DE L’ESSOR DE L’AGRO-INDUSTRIE AU TOGO

~58 millions $ USD (~36 Md CFA)
Construction Maurice

ZONE ECONOMIQUE SPÉCIALE - Le Parc Technologique de Grand Bassam en Côte d’Ivoire

USD 50-60 million
Construction Mali

Centrale hydroélectrique de 24 MW, Baoule IV

223 million USD