22 Juin 2018 / Article

Classement : les meilleurs projets d’infrastructures d’Afrique 2018

 

Malgré une prise de conscience collective et une disponibilité de fonds, les financements en faveur des infrastructures africaines reculent depuis 2012, et le déficit en matière de financements a augmenté ces dernières années, atteignant désormais, selon de nouvelles estimations de la Banque africaine de développement, 70 à 110 milliards de dollars (94 milliards d’euros).

C’est pour sortir des discours abstraits et mettre en lumière les bonnes pratiques dans le secteur que Jeune Afrique et le Africa CEO Forum ont décidé de lancer la première édition de la compétition des « Meilleurs projets d’infrastructures africains » (en partenariat avec le cabinet d’avocats Bird & Bird).

En tout, 26 dossiers de candidatures concernant 19 projets (détaillés, faisant de deux à trois pages) ont été soumis au jury, représentant plus de 10 milliards d’euros d’investissements. Tous sont suffisamment avancés dans leur process (le closing financier doit avoir partiellement ou totalement eu lieu en 2017), et certains sont même déjà achevés.

Le jury d’experts était le suivant :

Tas Anvaripour, directrice générale, Themis / David Donaldson, directeur Afrique subsaharienne d’InfraVentures, IFC / Henri Epessé, conseiller technique en affaires juridiques et stratégiques à la direction générale, Eneo / Moyo Kamgaing, Group Head of Investment Banking, Ecobank / Carlos Lopes, économiste et Professeur à University of Cape Town / Ibrahim Assane Mayaki, secrétaire exécutif de l’Agence de planification et de coordination du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad)

Les membres du jury ont étudié au cours du mois d’avril 2018 les dossiers et sélectionné les trois meilleurs par catégorie sur la base des critères suivants :

• Rigueur et qualité de la conception technique comme de la structuration financière

• Caractère novateur et contribution positive à la sophistication du marché africain des infrastructures

• Répercussions en matière de croissance économique, de développement, d’emplois et d’intégration régionale

• Aspects environnementaux

Voici le TOP 3 par catégorie :

Électricité :
1 – HQ Power – Rwanda
Un projet d’énergie renouvelable très innovant (centrale thermique à tourbe).

2. Golfe de Suez 250 MW Wind IPP – Égypte
Un méga projet éolien associant institutions financières de développement et banques locales.

3. Centrale solaire de Bangweulu – Zambie
Un prix de l’électricité (solaire) défiant toute concurrence.

Transports :
1. Corridor logistique de Nacala – Mozambique-Malawi
Le symbole d’un projet d’intégration régionale.

2. Ravinala Airports – Madagascar
Un projet rare dans un pays difficile pour les investisseurs privés.

3. Terminaux portuaires d’Owendo – Gabon
Un projet mené tambour battant, chose rare sur le continent…

 

Lire tous les détails et les explications sur le site de notre partenaire Jeune Afrique.

A consulter aussi

03 Avr 2019 / Article

#ACF2019 discusses ways of putting more women in corporate boards

28 Jan 2020 / Article

Le Pari panafricain des Loukil

10 Sep 2018 / Article

Agrobusiness : comment gagner le pari de la compétitivité