Capitalisme et bien commun : découvrez le pré-programme de l’#ACF2020

La croissance des inégalités, l’émergence du risque climatique, les révolutions technologiques et la résurgence du protectionnisme sont les 4 disruptions majeures auxquelles le secteur privé mondial est actuellement confronté. Elles touchent, chacune à leur manière, tous les secteurs de l’économie, les entreprises de  toutes tailles, et laissent présager une mutation profonde du capitalisme dans le monde.

Irrémédiablement confrontées elles aussi à ces bouleversements, les économies et les entreprises africaines se doivent de participer plus activement au mouvement de réflexion actuel sur le « capitalisme et le bien commun ». Sur le continent, plus qu’ailleurs, le secteur privé montre qu’il est possible de “faire des affaires” et de “faire le bien” en même temps. Face à des États souvent défaillants, les opportunités foisonnent pour qui sait les saisir. Opérateurs de télécoms dopant l’inclusion financière, investisseurs développant des sites solaires décentralisés, agro-industriels privilégiant l’approvisionnement et la transformation sur place : les exemples de “business for good” se multiplient petit à petit sur le continent.

A l’occasion de la huitième édition de l’AFRICA CEO FORUM, les 9 et 10 mars 2020 à Abidjan, 1 800 CEOs, financiers et dirigeants de gouvernement tenteront d’aller encore plus loin et de penser plus largement un nouveau capitalisme africain en ces temps de disruption digitale et d’incertitudes politico-économiques mondiales : le secteur privé africain doit-il placer parmi ses priorités stratégiques la lutte contre la croissance des inégalités, les combats environnementaux, la création d’emplois , l’intégration des jeunes générations ? Comment concilier ces objectifs avec les enjeux de compétitivité ? Quel rôle les entreprises et leurs leaders doivent-ils jouer face aux mutations actuelles, et sont-ils armés pour les affronter ? Comment faire de la lame de fond numérique un accélérateur d’impact ?

Pendant deux jours, à travers une quarantaine de panels, d’ateliers public-privé et de cas pratiques, les dirigeants des grandes entreprises africaines approfondiront également d’autres sujets au cœur de l’identité de l’AFRICA CEO FORUM : l’accélération de l’intégration économique panafricaine et de la ZLEC, les impacts des révolutions numériques, l’amélioration du climat des affaires et l’accroissement de la compétitivité du secteur privé.

PARMI LES AUTRES SUJETS DE L’AFRICA CEO FORUM 2020

  • ZLEC : doper le trade finance
  • Energie : agir face à la crise des utilities 
  • Mines : nouveaux risques, nouveaux défis
  • Family Business : diriger avec les meilleurs
  • Entreprises d’Etat : de futurs champions africains
  • Future of : comprendre les tendances de demain
  • Gagner la compétition pour les talents
  • Women : réussir sa stratégie de genre
  • Mégalopoles, mégadéfis

Retrouvez davantage d’informations sur le pré-programme du #ACF2020 en lisant l’interview de notre Directeur éditorial.