Les intervenants

Aurelie Adam Soule Zoumarou

Ministre du Numérique et de la Digitalisation du Bénin

Aurelie ADAM SOULE épouse ZOUMAROU est une professionnelle confirmée du secteur du numérique dont elle a aujourd’hui la charge dans le gouvernement béninois. A 38 ans, elle est aujourd’hui une figure importante du secteur du numérique en Afrique. Ingénieur Télécoms & TIC, diplômée de Télécom Sud Paris, et titulaire d’un Certificat en Gestion des Politiques Publiques et en Leadership de l’Ecole Maxwell de la Citoyenneté et des Affaires Publiques de l’Université de Syracuse (New York), Aurelie a entamé sa carrière professionnelle avec la compagnie SFR à Paris où elle a travaillé sur les aspects liés à la qualité de service.  La jeune ingénieure rejoint ensuite le célèbre Cabinet de conseils ACCENTURE comme Consultante en Systèmes d’Informations. 

En 2009, de retour au Bénin, elle rejoint l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP-BENIN). À ce poste, elle s’est occupée des questions relatives aux radiocommunications et à la gestion des fréquences radioélectriques ; ce qui lui a permis de prendre une part active et remarquée aux travaux de préparation du Bénin et de l’Afrique à la Conférence Mondiale des Télécommunications de 2015. C’est au cours de cette conférence que l’Afrique a obtenu la plus grande quantité de fréquences que toutes les autres régions. 

 

Remarquée pour son leadership, ses compétences et sa détermination, l’Association Mondiale du Secteur Mobile (GSMA) la sollicite pour bâtir sa présence en Afrique sur les questions réglementaires et de régulation relatives au secteur mobile. En tant que Principale chargée de la gestion des politiques publiques relatives au secteur des Télécommunications en Afrique, elle s’est occupée des aspects liés à l’engagement de la GSMA avec les Gouvernements, les Régulateurs et les organisations régionales dans la région africaine. 

Lauréate du Programme Mandela Washington pour les Jeunes Leaders Africains (MWF YALI), elle prépare depuis Août 2017 un doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication sur le thème « Analyse des politiques d’expansion des réseaux de télécommunication et des services des TIC dans les zones rurales en Afrique » à l’Ecole Doctorale Montaigne – Humanités de l’Université Bordeaux Montaigne en France, afin d’approfondir la question du défi de la connectivité rurale en Afrique subsaharienne et de matérialiser certaines idées et concepts envisagés. 

En octobre 2017, le Président de la République du Bénin, Son Excellence Patrice Talon l’a nommée en qualité de Ministre en charge de l’économie numérique et de la communication avec pour ambition de faire du Bénin, la plateforme de services numériques de l’Afrique de l’Ouest. A sa nomination, elle avait 34 ans, la plus jeune ministre jamais nommée par le président Patrice Talon depuis son entrée en fonction, le 06 avril 2016. A ce poste, elle s’investit dans l’orchestration des parties prenantes et des acteurs institutionnels concourant à la transformation numérique du Bénin, l’accélération des politiques publiques indispensables à une mise en œuvre efficace des projets numériques du gouvernement et la révélation d’un écosystème vibrant et dynamique afin de hisser le Bénin au rang des pays leaders du numérique dans la région. 

Ces actions hardies lui ont valu sa désignation en tant que Présidente du Réseau Francophone des Ministres de l’Economie Numérique (RFMEN), créé en octobre 2018 à Erevan. Elle a également été nommée par le Secrétaire Général de l’ONU comme Membre de l’équipe spéciale sur le financement numérique pour l’atteinte des ODDs. 

 

En dehors de ses responsabilités professionnelles, Aurelie a toujours eu une forte implication dans le développement communautaire, ainsi que dans la mise en œuvre des actions engagées envers les jeunes et les femmes.