06 Oct 2019 / Rapport

Logistique africaine : 6 recommandations pour révolutionner le secteur

Dans un rapport, l’AFRICA CEO FORUM et OKAN livrent leurs recommandations pour faire bouger les lignes dans le domaine de la logistique africaine. Un élément clé pour le succès de l’intégration économique continentale.

La modernisation de la logistique africaine est l’un des chantiers les plus importants auquel fait face le continent aujourd’hui. Malgré les progrès enregistrés ces quinze dernières années, notamment dans le domaine portuaire par lequel transite 90% du commerce continental, le secteur reste insuffisamment compétitif et moderne pour soutenir l’industrialisation et l’intégration économique africaine : le continent enregistre 23 fois moins d’investissements logistiques comparé à la Chine et compte uniquement 10 pays dans les deux premiers quartiles du Logistics Performance Index 2018, soit 15% des états africains.

A l’heure où la Zone de Libre-Echange Continentale africaine rentre dans sa phase opérationnelle, l’AFRICA CEO FORUM, en partenariat avec le cabinet OKAN, cabinet de conseil en stratégie et en finance dédié à l’Afrique, publie un rapport exclusif qui formule des recommandations pragmatiques visant à accélérer une véritable révolution du secteur de la logistique africaine.

Renforcer les capacités des Etats, structurer la logistique intra-africaine, accélérer la modernisation des ports ou encore prendre en compte les exigences de la classe moyenne : de Tanger à Djibouti, en passant par Nairoibi, Mombasa et Lomé, ce rapport s’appuie sur l’étude de cas de nombreuses success stories africaines, ainsi que les nombreux défis qui freinent l’avènement du secteur, pour dresser ces recommandations qui ont pour vocation de répondre aux besoins des investisseurs et entrepreneurs.

 

Téléchargez le rapport de l’AFRICA CEO FORUM et d’OKAN en cliquant sur le bouton ci-dessous :

A consulter aussi

09 Avr 2019 / Rapport

Présentation d’expert : Santé – les nouveaux horizons de la healthtech

24 Sep 2018 / Video

L’Afrique est-elle prête pour les révolutions technologiques ?

20 Mar 2018 / Article

Pourquoi nous avons besoin de capitaux supplémentaires